Grâce à François Hollande, j’ai pris ma carte !(épisode 1)

September 19, 2006

Samedi matin, à Lens, il y avait le concours de beauté des “socialistes disponibles pour devenir présidents de la République Française”. J’en ai regardé la fin et ma foi c’était très détendant de voir cette bande d’énarques se la jouer tribuns harangueurs de foule nordiste populaire.

Heureusement, le Premier Secrétaire du Parti Socialiste, François Hollande, avait le dernier mot. Sa hauteur de vue, l’intelligence de ses propos, sa capacité à exprimer des analyses nuancées de l’état de la France, son courage pour proposer des solutions douloureuses mais nécessaires, son honnêteté intellectuelle indiscutable ont achevé de me convaincre: je me suis décidé….j’ai pris ma carte !
La preuve :

HA,HA,HA , mais non, bien sur, pas au PS, çà va pas la tête ?

mais là :

Cher(e) ami(e),

Vous venez :

  1. d’adhérer à l’Union pour un Mouvement Populaire,
  2. de renouveler votre adhésion,
  3. de faire un don

et nous vous en remercions chaleureusement.

Dans le mois qui vient, vous recevrez votre carte d’adhérent à l’UMP. Celle-ci vous permettra de voter lors de nos prochaines échéances internes et de participer à la vie de notre mouvement.

Nos statuts prévoient que nous informions votre fédération départementale de votre adhésion.

De plus, les procédures de transaction entre notre banque et la votre nécessitent un délai de 5 jours. Aussi, ne vous étonnez pas de ne pas recevoir immédiatement votre carte.

Cet accusé de réception vous assure néanmoins que votre demande d’adhésion, de renouvellement ou de don est bien prise en compte.

En vous renouvelant tous nos remerciements pour votre engagement à nos côtés, et restant à votre disposition, nous vous prions de croire, Cher(e) ami(e), à l’assurance de notre cordiale sympathie.

L’Union pour un Mouvement Populaire.

Oh, je sais que pour la majorité d’entre vous cette adhésion est douloureuse, mais mon enthousiasme républicain et ma naïveté congénitale m’amènent à penser que de ce choc peut naître un fructueux débat.
Une famille de gauche, des amis de gauche, des collègues de gauche, 15 ans de vote socialiste pour finalement adhérer à l’UMP…Mais comment en est-on arrivé là ????
Je ne suis pas fou, je ne suis pas drogué, je n’ai pas de problème vasculaire au cerveau (cf Woody Allen “Tout le monde dit I love you”), je n’ai jamais été aussi éloigné du fachisme et du racisme, je n’ai jamais été aussi libre intellectuellement, je ne subis l’influence de personne, je n’ai jamais été aussi bien informé, j’ai toujours été et je continue d’être passionné par la politique, et si je suis devenu sûrement plus réaliste avec les années, je ne verse pas dans le cynisme…Alors quoi ?
Je vous dois quelques explications. Pour ma part, je n’y vois pas de rupture, juste une maturation des idées. Fondamentalement, je soutiens Sarkozy pour les mêmes raisons qui me faisaient voter socialiste jadis : progrès, réforme, efficacité, justice sociale. Ce qui a changé en revanche c’est l’analyse que je fais du discours et de l’action des uns et des autres.
J’ai toujours le goût de la provocation mais j’aimerais quand même que ma position soit mieux comprise, et au moins qu’on m’épargne l’association Sarko-facho qui n’est vraiment pas digne. Si quelqu’un pense sérieusement que Sarkozy a l’intention d’établir une dictature fachiste en France, qu’il épargne son temps et ne lise pas la suite.

Il m’a semblé qu’en vous narrant chronologiquement mon parcours politique, celà permettrait à chacun de mieux me suivre et en tout cas d’en comprendre la cohérence, même sans partager mes idées.

Ce sera par définition outrageusement égocentré, mais absolument sincère et au bout du compte probablement plus efficace que moultes soirées d’engueulades plus ou moins avinées (qui, soyons rassurés, ne manqueront de toute façon pas d’ici les Présidentielles).

Le découpage suivra les mandats des Présidents de la Vè République, la livraison se fera quotidiennement à partir de tout de suite

Episode 1 : du stade anal au pompidolisme chancelant (1964-1974)
Je suis né sous De Gaulle, c’est vous dire si j’ai une très haute idée de la France, surtout qu’à l’époque j’étais assez petit et lui très haut.

Je me souviens de ma maîtresse, les larmes aux yeux, nous montrant la une de France-Soir avec une photo pleine page barrée d’un massif “De Gaulle est mort”.

Je me souviens ensuite de Chaban qui avait la voix de Donald Duck et de Pierre Messmer ministre de la Défense.

Je me souviens de la mort de Pompidou, on était à la campagne et on avait perdu le chat depuis la veille, ce qui était autrement plus embêtant.
Un livre qui a compté pour moi à cette époque : Oui-Oui et le bouquet magique
Une chanson qui a compté pour moi à cette époque : Pop-Corn (le tube au synthé qu’on pouvait rejouer avec un crayon sur ses joues)

Demain, épisode 2, le septennat de Valery Giscard d’Estaing (1974-1981) : éveil frais et naïf à la politique dans une famille de gauche

Advertisements

7 Responses to “Grâce à François Hollande, j’ai pris ma carte !(épisode 1)”

  1. ju Says:

    Oh François tu m’as fais peur…. j’ai cru que tu revir…………..à g.
    Puis j’ai ri car je croyais que tu avais vu “Littl Miss Sunshine” et pris goût aux concours de beauté. Je sais que les salles de cinoche ne sont pas ton truc mais là c’est drôle et décapant.
    bref je vais lire ta promession de foi à tête reposée….. après petit dej, ex.
    bises quand même
    ju

  2. Missiz Jones Says:

    Vivement la suite… D’abord, c’est drôle et surtout rudement bien écrit. Et puis ça me fascine de lire l’éveil à la conscience politique d’un garçon de ma génération, moi qui suis passée complétement à côté de tout ça et me suis souvent sentie bien mal dans l’isoloir à voter comme on saute dans le vide.

  3. kiki Says:

    Oh Raymond, en bon supporter te voilà donc rentré dans l’équipe politique.

    Tu vas donner des passes à droite, des tirs au centre et des coups à gauche tout à fait légitimement.

    Arriveras-tu au but que tu t’es fixé ?

    ça va être du vrai sport !

  4. missmarie Says:

    J’arrive pas à savoir si c’est ta prose brillantissime (si si ! BRILLANTISSIME et drôle “as usual”) qui me fait penser presque tout pareil ou si moi zossi, je n’aurais pas un germe de droite qui pousserait quelque part dans le jardin de ma conscience politique… PUTAIN ! Pas facile quand on a été élevée au grain socialiste. J’aime pas l’idée que voter va me couper un bras, mais c’est douloureux la politique, il paraît. Heureusement, il me reste quelques mois avant de sortir le couperet.

  5. miss highwood Says:

    une requête … quand tu auras les tongs qui laissent l’empreinte UMP sur le sable …par piété … même si cela pourrait faire un joli camaïeu de couleurs … ne les porte pas avec ton maillot de foot !!!

  6. aaah nous voila Says:

    moi je suis très daccord avec missiz jones, la suiiiiiite!
    et puis pouurquoi pas une publication sous forme de pamphlet pour commencer avant de passer au pavé de l’été dans la marre !


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: