Suite de la revue de détail des candidats…au fond, à droite…

April 10, 2007

Bon, Nihous, le chasseur-pêcheur-nature-traditionnel, franchement je m’en tamponne le coquillard.

En revanche à l’extrême-droite, on a du gros du lourd, çà vous pèse ses 4/5 millions de voix à vue de nez çà madame. Loin de moi l’idée de provoquer gratuitement l’ire de mes camarades de gauche, mais l’honnêteté m’oblige à admettre que je les aime bien Le Pen & de Villiers ! Pas leurs idées bien sûr, qui sont complètement délirantes, mais les personnages : je suis assez esbaudi de la morgue et de la diction à la fois précieuse et dédaigneuse du Vicomte vendéen qui lui permet d’asséner les plus épouvantables conneries tout en gardant son sérieux. Ceci dit il devrait consulter sans tarder parce que son obsession monomaniaque de l’invasion musulmane psalmodiée en boucle, par comparaison çà fait passer Le Pen pour quelqu’un de subtil.

Le Pen, donc. Ben oui, ne vous en déplaise, j’aime plutôt bien ce type…étonnant, non ? Evidemment qu’on ne peut pas complètement faire abstraction de ses idées quand on pense  à lui, néanmoins voilà un type que je crois être sincère, tenace, intelligent et qui s’exprime bien. Ca a été le premier, et longtemps le seul, à s’intéresser vraiment à ce que vivait une partie déclassée du monde ouvrier. Il rallie des gens racistes, mais je le qualifierai plus de nationaliste bas de plafond, c’est un pléonasme,  que de raciste. Pour moi le raciste, c’est celui qui dit, ou qui pense qu’une race est supérieure aux autres.  Le nationaliste c’est la Préférence nationale “La France aux Français”. C’est certes très très con, mais c’est pas du racisme.

Bref, le fait est que la Gauche ayant superbement ignoré depuis 25 ans  les problèmes d’intégration dans les banlieues, les problèmes d’insécurité, le sort et l’opinion des plus faibles, qu’elle a pourtant soi-disant vocation à défendre, cet électorat s’est tourné vers le FN. Fabius s’est fait lyncher pour avoir dit un jour que le FN apportait de mauvaises réponses à de vraies questions. C’est pourtant une évidence, sauf à penser que les électeurs du FN ne sont que des néo-nazis uniquement mûs par leur haine de l’étranger. Si des gens sérieux ne prennent pas en charge les problèmes en question, çà laisse un boulevard aux extrêmistes. La Gauche va se reprendre un rateau cette année pour ne l’avoir toujours pas compris. Encore aujourd’hui, quand on évoque les problèmes d’insécurité, la Gauche rétorque “LePenisation des esprits”.

Le PS a été privé de 2è tour en 2002, aujourd’hui on a un Sarko-facho à 30% et un Le Pen à 15% + de Villiers nous font 45% bien tassés….çà voudrait donc dire que soit la moitié des Français est devenue fachiste, soit la Gauche passe à côté des problèmes des Français. Qu’en pensez-vous ?

Advertisements

4 Responses to “Suite de la revue de détail des candidats…au fond, à droite…”

  1. Madamev Says:

    Bien la question directe mon Raymond !
    Moi je pense comme toi, donc ça compte pas.

    Juanito je suis très contente de te lire.
    Tu rentres en France pour voter ?

  2. Madamev Says:

    Autre chose :
    “j’aime plutôt bien Le Pen”, ça va pas ?

    Raymond tu déconnes à pleins tubes, sur ce coup là je me désolidarise.

  3. Juanito Says:

    hmm Nationaliste…raciste…l’un n’empêche pas l’autre, et c’est à mon avis justement le cas du “sympathique” Jean-Marie Le Pen et d’une partie (que je me garderais bien de quantifier) de ses électeurs.
    Ceci-dit, on peut effectivement, et c’est heureux, éprouver de la sympathie pour des personnes dont on ne partage pas les idées, mais dans le cas de notre Jean-Marie “National”, j’avoue que ce sentiment ne m’a encore jamais effleuré.

    MadameV: Non, pas de retour prévu pour les élections. J’irais voter à Santa Cruz où un bureau de vote doit être mis en place par l’antenne consulaire à l’intention des résidents français.
    En juin par contre, j’envisage éventuellement de rentrer quelques jours, auquel cas je ne manquerais pas de venir vous étreindre. j’en profiterais d’ailleurs pour coller une grosse tôle au Carom à l’ami Raymond… en écoutant du Ernest Ranglin!

  4. Raymond Says:

    En fait le nationalisme amène à la xénophobie qui amène au racisme. Dans le discours, le Pen s’en tient au nationalisme avec quelques saillies antisémites. Par contre c’est sur que son électorat se répartit à ces différentes étapes.
    Mon cher Juanito je serais ravi que nous étreignassions en cadence sur du Ernest Ranglin (j’ai trouvé un album avec Monty Alexander qui est pas mal). Quant au carom, il est effectivement à craindre que mon enthousiasme juvénile ne suffise pas à masquer mon manque de pratique…


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: